Slider

Là où je ne voulais pas être

vendredi 27 octobre 2017


C’est un petit coucou honteux,

Honteux, car depuis des mois, je n’ai rien posté. Depuis des mois, j’ai disparu... Je m’étais pourtant promis de ne plus disparaître de cette façon. Plusieurs fois, je me suis connecté sur Blogger, pensant être pleine de motivation... En vain. 

Alors que c’est il passé ? Pourquoi cette période d’absence inexpliquée ? 

Le temps

Après la fin de mes études, j’ai passé plusieurs mois à rechercher du travail dans ma branche. J’ai fini par trouver un job d’attaché de presse, en 39h comme souvent en com. Sauf que 39h, quand on a une vie sociale à côté, ça laisse peu de place pour un blog si on ne s’organise pas. 

J'ai pensé au blog constamment sans avoir le temps de m'y consacrer pleinement. Et je sais que pour être productive, il faut prendre le temps de se poser pour faire les choses correctement.

Je me suis laissé subermergé, j’ai remis la rédaction à plus tard, jusqu’à finir dans un cercle vicieux.

Le vide.

Puis est arrivée une période de calme plat. J'aurais pu blogger, plus qu'il ne le faudrait, mais le moral et l'envie n'y était plus. Je préférais toujours faire autre, choses.

Cette année a aussi été l’occasion pour moi de faire le point sur beaucoup de choses. Plus précisément sur mon implication dans la vie de mes proches et la place que je leur donnais dans la mienne.

Je suis donc passé par une période où j’ai bousculé mes habitudes, pour faire place à l’inattendu, l’inhabituel. Pendant ce laps de temps, j’ai pris conscience d’énormément de chose, mais beaucoup d’autres ont été mises de côté.

Le doute

Me revoilà donc, avec un article « semi-explicatif », car aujourd’hui, je me sens un peu honteuse. Car même, si j’ai le cœur léger. J’ai sacrifié, une autre qui me tenait à cœur. Est-ce ce que cela était nécessaire, je me le demandes !

Je suis de nouveau dans une période de flou professionnelle, puisque par choix, je suis à nouveau à la recherche d’un emploi dans la communication (j’ai un job alimentaire en attendant), je ne blog plus. En outre, je n’ai tenue que très peu de mes objectifs de l’année, alors que j’en avais les moyens. En conclusion, je suis actuellement dans la position que je souhaitais éviter et il serait trop simple de dire que c’est la vie, quand des choses auraient pu être réalisées pour que certaines choses soient autrement. 

Beaucoup de choses ont bougé dans ma vie, l’amour, la vie d'adulte, le travail précaire. Bref ! Ma vie évolue, mais n'est pas encore bien stable. Et je suis entrée dans une phase où, je n'ai conservé que l'envie de me faire du bien, en m'amusant plus que permis et en essayant de trouver mes repères dans ma vie professionnelle. 

Là encore, le blog ne trouve pas sa place, car dans toutes ces choses, je ne sais plus trop où le situer, même si j'ai l'entière conviction que je n'arrêterais pas. Car cela me tient à cœur, j'ai rencontré de belle personne qui me lisent et que j'aime également lire et aussi parce que mon blog est un peu comme un mec que je rejette alors qu'il me fait du bien (Friendzone numérique ahah).

2 commentaires:

  1. Oh tu sais... le blogging, il ne faut pas se forcer. Je dis ça parce que je suis une désertrice chronique. Là, je me félicite, c'est mon deuxième mois avec des articles réguliers qui sortent en temps et en heure. Mais je comprends tout à fait que quand le moral n'est pas là, le blog passe en second voir quatrième plan. Et quand ça va super bien, bah, on n'a pas spécialement envie non plus de se taper le blog ahaha.

    J'ai réussi à trouver un certain équilibre sur le blog actuel car je sais pourquoi je l'ai créé et j'ai vraiment envie d'aller au bout des choses, que ça me fait du bien d'écrire et que mon chéri est à 2000km de moi alors il faut bien que j'occupe le temps que je ne passe pas avec lui AHAHAHAHAHA. J'ai arrêté l'autre parce que je n'aimais plus être dessus, l'approche ne me convenait plus et comme je ne sais rien faire à moitié, j'ai tout recommencé à 0 ahaha.

    En bref, ouai, c'pas trop tôt mais à ton rythme, kiffe en premier, le reste suivra (mais part pas trop longtemps quand même hein !) Et n'ai pas honte, personne n'est là pour te juger, manquerait plus que ça !

    Etant moi-même dans la com', je comprends la difficulté que c'est et j'imagine que prendre la décision de quitter ton poste n'a pas été aisé. J'espère que tu retrouveras très vite quelque chose !

    RépondreSupprimer
  2. C'est atroce, je ne sais même pas par où commencer. Je suis complètement perdue, limite ce n'est pas mon blog.

    J'ai jeté un coup d'œil à ton nouveau blog (après mon commentaire intrusif sur IG ahah !) j'aime beaucoup le thème, ça se voit que tu en es satisfaite (si tu vois ce que je veux dire).

    Parfois je me demande pourquoi j'ai pas choisi d'être ingénieur, c'est cool ingénieur, enfin je crois.

    RépondreSupprimer

Dites moi tout

CopyRight © | Theme Designed By Hello Manhattan