Top Social

Featured Posts Slider

Affichage des articles dont le libellé est Netflix. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Netflix. Afficher tous les articles
lundi 15 mai 2017

#Netflix : Anne bébé féministe d'une autre époque

Anne with an E

Drame

Anne with an E ★★★

Réalisatrice : Moira Walley-Beckett
Acteurs :
               Amybeth McNulty__ _Anne Shirley
_______ Geraldine James__    _Marilla Cuthbert
_______ R.H. Thomson__        _Matthew Cuthbert
_______ Ben Schnetzer__       _Max Vanderburg

Salut les gars,

J'ai commencé ce week-end la dernière-née Netflix : "Anne with an E". Elle raconte l'histoire d'une orpheline, qui jusqu'à présent n'a pas eu de chance, car elle n'a été recueillie que pour être une domestique maltraitée. Elle fait alors la rencontre (je ne vous dis pas comment) de Matthew et Marilla Cuthbert, un frère et une sœur qui avait besoin d'un enfant pour leur venir en aide dans leur ferme.

La demoiselle est cette fois chanceuse, car les Cuthbert l'accueillent comme un membre de leur famille. Elle débute alors une nouvelle et vraie vie de petite fille. Sauf que... Parce que oui, il y a un mais, sa personnalité imaginative, sa façon de trop s'exprimer et de façon très sophistiquée (pour une enfant de son âge) font qu'elle a énormément de mal à s'adapter aux personnes en face d'elle déjà bien assez intolérante face au fait qu'elle soit orpheline.

Anne et Mr Cuthbert

Je trouve cette série touchante. En dehors du fait qu'elle traite d'une enfant orpheline, elle est incomprise et doit faire face à la méchante des autres à cause de son physique et sa personnalité. Assez susceptible, on la voit souvent les larmes aux yeux et ça déchire le cœur.

À côté de ça, elle a un caractère bien trempé. Bien que les autres soient cruels avec elle, elle a une agaçante habitude de prendre la fuite tout le temps, même quand cela ne va qu'aggraver son cas... En réalité, elle ne tient que très rarement sa langue et à chaque fois qu'une personne refuse de l'écouter ou que la situation l'empêche de s'exprimer, elle prend la fuite. Je trouve ça désagréable, car comme lui répète souvent Marilla "L'imagination ne permet pas d'échapper à la réalité". Mais bon en soi, ce n'est qu'une enfant.

La série traite de tous les aspects de l'enfance l'amitié, le premier amour, l'école, la famille et le plus important pour les féministes surtout, elle montre (et Anne le revendique) qu'être une femme, c'est aussi avoir le choix et être capable d'autant qu'un homme. Même si on ne se sent pas féministe endurci comme c'est mon cas, cette réalité est un fait et Anne s'en sort à merveille, lorsqu'il s'agit de montrer de quoi elle est capable.

En clair ! Je ne dirais même pas regarder la série, car cela va de soi. Mais je dirais plutôt, montrer là à vos amis machos et aux cons pour qu'ils comprennent, à vos petites filles, nièces, petites-cousines pour qu'elles aient un bon modèle (parce qu'Elsa, ça va 2s).
lundi 17 avril 2017

#PassionGuerre : La voleuse de livres

Hello vous,

Parce que, je vous ai déjà parlé de film et que j'aime beaucoup l'histoire, j'ai décidé de vous parler des films que j'ai aimé en rapport avec la guerre mondiale. On ne sait jamais, si l'un ou l'une d'entre vous s'y intéresse autant que moi (j'ai le droit de rêver =D).



Drame

La Voleuse de livres ★★★★★

Réalisatrice : Brian Percival
Acteurs :
              Emily Watson__ _ Liesel Meminger
_______ Geoffrey Bush___ Hans Hubermann
_______ Sophie Nélisse___Rosa Hubermann
_______ Ben Schnetzer___ Max Vanderburg

Ce qu'en dit Allocine:
"L’histoire de Liesel, une jeune fille envoyée dans sa famille d’adoption allemande pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle apprend à lire avec le soutien de sa nouvelle famille, et de Max, un réfugié Juif qu’ils cachent sous leurs escaliers. Pour Liesel et Max, le pouvoir des mots ainsi que leur propre imagination vont devenir leur seule échappatoire face à la guerre"

Ce que j'en pense :

Si vous ne le savez pas déjà, j'ai un amour pour tout ce qui touche aux guerres mondiales. Donc, je suis arbitrairement attirée par ce genre de film. Celui-ci est tiré du livre de Markus Zusak

Ce que j'ai trouvé génial, dans ce film, c'est le mélange entre la quête du savoir et l'oppression Nazie. J'ai aimé que le personnage principal, passe de petite ignorante et téméraire à jeune demoiselle curieuse et cultivée.

L'autre dimension de ce film que j'aime et que l'on retrouve souvent dans ce type d'histoire populaire en temps de guerre, c'est la solidarité, dans ce film, elle est prédominante. Il y en a d'un bout à l'autre du film et ça fait du bien.

Même si on aimerait que ça dure, il ne faut pas oublier que l'intrigue se déroule en Allemagne Nazi et que l'horreur nous rattrape tôt ou tard dans ce genre d'histoire.

Ce n'est donc pas totalement objectif, mais c'est un film à voir ou un livre à lire, ça sera le cas pour moi. Il aborde la vie des civils sous un autre angle durant une période catastrophique de l'histoire. Mais en plus, elle démontre l'importance du savoir et les perspectives qu'offre la lecture.

L'avez vous vu ? Qu'en avez-vous pensé ? 

Crédit photo : Le figaro - Allocine
jeudi 16 février 2017

Le déroutant White Girl


Hello,

En trainant sur Netflix à la recherche d'un film à regarder. Je suis tombé sur ce film, j'ai lu la description, j'ai fait mine de ne pas voir le mot cocaïne, donc pour moi le film parle d'une jeune fille qui rencontre un garçon et qui est prête à tout pour lui. 

Ce film m'a tellement marqué, qu'il fallait que j'en parle ici. 
lundi 6 février 2017

Netflix save my life ! Mes séries préférées du moment

Coucou vous,

Aujourd'hui, on parle Netflix. Mon abonnement fête aujourd'hui ses 1 ans et malgré quelques points négatifs, je ne compte pas le résilier de sitôt.

Deux choses m'agacent particulièrement sur Netflix, la première est le retrait de film et séries du jour au lendemain. J'imagine que ça ne se fait pas sans raison, mais du coup, on est pris de court quand on place des séries/films dans notre liste et que le jour où l'on se décide enfin à prendre son plaid et se poser devant, plus rien...

vendredi 13 janvier 2017

Les desastreuses aventures des orphelins de Baudelaires

Lesdesastreusesaventuresdesorphelinsdebaudelaire_netflix
Coucou vous, 

Autant que je me souvienne, j'ai toujours aimé lire. En 5e dans mon collège (il y a genre 13 ans quoi, tirez-moi une balle), la documentaliste organisait des sessions cdi, pour nous apprendre à chercher des livres (pourkoifèr ?!). 

Après ces étranges séances, j'ai passé mon année au cdi. Ceux qui me connaissent savent que je n'aime vraiment pas aller à la bibliothèque, parce que j'ai un problème avec les livres d'occasion. J'aime posséder un livre en premier, je crée des liens avec mes livres (toc toc ?), j'aime les stocker, etc. Enfin bon, en 5e, c'est ma maman qui avait en sa possession, le budget livre et ce n'était pas toujours évident, car je lisais un livre en deux jours MAX.

Custom Post Signature

Custom Post  Signature