Fourni par Blogger.

Featured Slider

Oups ! I did it again


Bonjour vous,

Ouais et bah non, il ne s'agit absolument pas d'une ode à Britney, mais plutôt d'une ode à la bêtise ou peut-être pas d'ailleurs.

Alors de quoi parlons-nous ? Tout simplement du fait, qu'une nouvelle fois, je me suis isolée, pas totalement cette fois, mais cela reste de l'isolement. Le pire dans tout ça, c'est qu'une nouvelle fois, je me sens bien dans mon isolement, sauf que cette fois, je n'ai pas de remords vis-à-vis des gens que ça pourrait déranger. 

10 preuves que les gros seins craignent !

Coucou les amis,

Aujourd'hui, je reviens pour parler nénés (seins, boobs, lolo, nichons, appelez-les comme, vous le voulez). Malheureusement, je ne fais plus partie de la team petit seins à mon grand regret. J'ai pris, genre une taille de bonnet en plus, après le retrait de mon implant contraceptif, il y a 3 ans. Si j'ai bel et bien maigri après l'avoir retiré, mes seins eux passent leur vie à gonfler, gonfler, gonfler au point que j'ai pris une nouvelle taille de bonnet en plus depuis. 

À vrai dire, maintenant que je suis passer de petits nénés tout pratique à des plus aussi petits nénés, je peux vous dire que les gros seins : c'est chiant ! (à prendre, aux 36ème degrés ou pas).

#Wishlist 2⎢Ma sélection de sandales à talons

Hello,

Il y a quelques semaines, je vous dévoilais ma sélection de sneakers. Aujourd'hui, je vous dévoile ma sélection de sandales à talon Missguided et Boohoo.

Ce sont actuellement mes deux sites de prêt-a-porter favoris. Ce sont les seuls où j'achète des chaussures à talons et des tenus de soirée. J'y trouve toujours mon bonheur et il y a souvent des promotions, ce qui arrange mon porte monnaie.

Gunnar prophète du ghetto



American Prophet 


Auteur : Paul Betty
Traduit par : Nathalie Bru

Résumé : "Gunnar Kaufman coule une vie béate à Santa Monica, quartier blanc chic de L.A, quand sa famille déménage : exit le cliché du « Noir cool et marrant », le ghetto de Hillside va lui apprendre à devenir un nègre véritable. Poète génial et basketteur hors pair, entre jeux de gangs et bande-son militante, il ne tarde pas à être sacré, malgré lui, nouveau leader de la communauté afro… Dans une langue slammée virtuose, cette délirante épopée gangsta livre une réflexion coup-de-poing sur l’identité noire et l’Amérique bien-pensante. Irrésistible."

Mon résumé : Une maman noire qui fait son maximum pour subvenir convenablement au besoin de ses trois enfants estime qu'ils vivent une vie trop confortable, du coup, elle les trainent dans le ghetto. Nouvelle environnement, nouvelle école, ces enfants doivent s'acclimater à leur nouvelle vie censée les endurcir. Gunnar l'ainé raconte ses aventures, ses nouvelles fréquentations, les nouvelles problématiques qu'il rencontre. De plus, il n'a de base pas les centres d'intérêts de tous les autres noires. Ce qui le branche c'est la poésie, il s'essaiera au basket ou il ou douer, mais il se rendra vite compte que ses confrères l'écoutent pour tout ce qu'il inspire et comprenne les messages qu'il souhaite véhiculer.

Ce que j'en pense :

C'est le meilleur livre que j'ai lu en 2016. J'ai adoré la problématique de ce livre, parce que je me suis senti concerné. Pas parce que je suis noire, mais parce qu'en tant que personne ayant fait des études supérieures (surtout pendant mes 2 ans à Paris 3), parfois, je me suis senti jugé par mes copines de banlieue, même pas mes copains à cause des habitudes que j'ai développée et à ma façon de parler.

Alors j'ai trouvé ça drôle que cette mère prenne l'initiative de retirer le confort à ses enfants pour les remettre "à leur juste place", même si en pratique, ça peut paraître réducteur. Le livre est clair sur la démarche de cette femme, du coup pas de malaise.

Et puis le résultat y est. Même si ces filles tournent mal, son fils finit par devenir quelqu'un, mais d'une autre, façon dans un autre environnement en ayant essayé d'intégrer les codes noirs.

C'est un livre qui donne beaucoup d'espoir, il est limpide, il se lit seul. Je recommande mille fois !
Source : 10/18
libravibe

Les 3 conseils de Mickaël, pour atteindre vos objectifs

Salut vous, 

J'en ai déjà parlé avant, je manque totalement de confiance en moi et j'y travaille actuellement. Pourtant, j'avais cette envie de partager avec vous quelques astuces pour aller delà de ses limites, sortir de sa zone de confort.

Logiquement, comme je me trouve mal placée pour en parler, j'ai fait appel à quelqu'un d'inspirant pour moi : le type sur les photos (fièrement prises par moi)... Oui bon d'accord, il s'appelle Mickaël !